La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, dont l’objectif est de permettre l’accès des personnes handicapées aux différents domaines de la vie (éducation, emploi, santé…) a également obligé les ERP à se rendre accessibles pour les 4 grandes familles de handicaps.

Les dates limites pour réaliser ce Diagnostic accessibilité ERP obligatoire étaient fixées au :

1er Janvier 2010 pour les ERP existants des catégories 1 et 2 et ceux classés en 3ème et 4ème catégories appartenant à l’Etat, à ses établissements publics ou dont l’Etat assure contractuellement la charge de propriété.

1er Janvier 2011 pour les établissements classés en 3ème et 4ème catégories autres que ceux mentionnés ci-dessus.

Aucune obligation n’était imposée aux établissements recevant du public de catégorie 5.

Le diagnostic accessibilité répond à 3 grands critères :

  • Un état des lieux
  • Des préconisations
  • Une estimation

L’état des lieux :

Il permet au regard des différents textes et des normes en vigueur de faire un point sur la chaine de déplacement de l’établissement (voirie, parking, entrée, portes, éclairages, sanitaires….). Cet état des lieux permet au gestionnaire de l’ERP de mettre en lumière les zones déjà accessibles et celles restant à mettre en accessibilité pour les différentes familles de handicap.

Ce diagnostic est également une base pour la réalisation d’un agenda d’accessibilité programmée ou une demande de dérogation.

Les préconisations

Chaque zone non accessible fait l’objet de préconisations. Ces préconisations sont accompagnées de schémas, plans ou descriptifs précis permettant au gestionnaire ou aux artisans de mettre en conformité l’établissement

Une estimation

Une estimation des coûts des travaux est donnée pour chaque zone et de manière globale.

Le coût d’un diagnostic varie en fonction de la catégorie de l’ERP et de sa superficie.

Pour obtenir un devis ou tous renseignements vous pouvez me contacter par mail : contacts@accessitour.com ou par téléphone au 07 69 06 14 53.

Avis